C'est chaque année difficile de choisir une carte de voeux pas trop tape à l'oeil pour un maire à adresser à ses concitoyens, qui y sont attachés mais toujours prêt à dénoncer son inutilité et son coût.

carte

Cette année, c'est une affiche de 2004 réalisée pour l'exposition la cathédrale d'Amiens et les couleurs du monde de  Juanjo Guarnido qui a été choisi. celle ci représente la légende picarde de Sainte Ulphe qui réalisa le miracle d'imposer le silence aux grenouilles.
Il est intéressant de savoir que ces mêmes grenouilles étaient déclinées dans le projet Utopia2013 d'Amiens en tant que candidate comme capitale européenne de la culture, mais qui n'a pas été retenue.

Les mauvaises langues (que je m'empresse de relayer) vous diront qu'il est étonnant/même provocant de présenter la cathédrale d'Amiens dans un écrin de verdure, entourée d'arbres de plantes, de petits animaux juste au moment où le peu de végétation qu'il y avait doit disparaître sous le béton de la spéculation et des promoteurs immobiliers. Adieu bas parvis et place du marché au fil, bonjour immeubles de standing, hôtel Mercure.

Il n'en reste pas moins que c'est une bonne idée, de s'intéresser aux traditions picardes et de les faire connaître à toute la population.  A toute la population ? Hélas NON !
Car depuis pas mal d'année, la ville d'Amiens a changé sa façon de distribuer ses cartes de voeux. Avant elles étaient diffusées par le même distributeur que le JDA au même moment.
Depuis, au dire du service de communication externe de la ville d'Amiens, afin d'assurer un impact plus important il a été décidé de le distribuer séparément. mais voila il se trouve que la plupart des appartements, des copropriétés, des immeuble qui reçoivent le JDA, ne reçoivent pas les cartes de voeux. Pour eux il ne leur reste qu'a contempler les affiches disséminées dans la ville.

affiche

Mais pendant ce temps là, les maisons de retraites en sont submergées et les employés municipaux les reçoivent deux fois.

L'an dernier ont m'avait dit de ne pas m'inquiéter qu'ils étaient eux même déçus du prestataire et que cela serait réglé pour l'année suivante, obligé de constater que non.

ulphe

On ne peut que ce consoler en apprenant que seuls 40 % des français reçoivent une carte de voeux de leurs élus. dont 37% de la part de leur maire (source: gazette des communes). Nous ne pouvons que les laisser communiquer... mais pour faire quoi...