C'est au moment de la rentrée universitaire que la ville organise le Village Etudiant depuis maintenant 3 ans. Jusqu'alors  les associations étudiantes étaient invitées à tenir un stand sous des petits chapiteaux, la manifestation coûtant 20 000 euros (en 2007) consacrés essentiellement à la publicité et l'organisation de concerts.

Photobucket

Cette année les tentes se sont installées sur la nouvelle place René Goblet, et la volonté était de rassembler  l'ensemble de la programmation culturelle qu'il y a sur Amiens. Les stands étaient tenus par la comédie de picardie, la Maison de la Culture, les Centres Culturels, le Festival de BD, ou encore Nuit Blanche. Des réductions des commerçants étaient offertes  (pour des lunettes de chez krys, ou des sandwichs subway a 50 centime de moins que le tarif étudiant...) Il est loin de le temps ou on distribuait des préservatifs, la distribution était assez pauvre, mis à part la distribution de places pour le zénith et encore la deuxième partie.

Photobucket

On ne peut que regretter que cette manifestation ne serve au final à pas grand chose. Opération de communication  de la métropole, si dans l'idée elle met le doigt sur la nécessité  de mettre tout en oeuvre pour que les étudiants soient intégrés à la vie des amiénois, et rompre avec vie en parallèle qu'il y a quand on débarque dans une ville nouvelle, ce n'est pas une opération de quelques heures par an pour y proposer une vitrine sur la ville qui peut suffire à mon sens. C'est peut être pas nécessaire de continuer comme ça les villages étudiant, il y a autre chose à inventer.