Il y a des jours ou on se demande que ne ferait on pas pour exister. Aujourd'hui je me demande ce que Génération Amiens ne ferait pas pour exister. C'est une association constiuée de toute pièce un peu avant les élections pour donner une assise, une image (autre que celle de l'UMP) et pour figurer plus légitiment sur la liste menée par Gilles de Robien (disons en dehors de tout parti politique même si... on fait semblant). Alors il vont parler d'Amiens au nom de la jeunesse amiénoise, ensençant le maître absolu et dépourvu de tout esprit critique. Seulement voilà, on fait quoi aujourd'hui? hé bé on continue ça pourrait bien servir un jour. L'association est venue se remettre en scène pour veiller à la réalisation par la mairie des 100 propositions ( si ça vous dit quelque chose ) pour reveiller la jeunesse amiénois.

Leur première proposition: demander au maire Gilles Demailly, la création au plus vite d'une nouvelle rue pour René Lamps, homme de gauche, ancien maire d'Amiens de 1971 à 1989 qui nous a quitté le 8 mai 2007.

Photobucket
(14 mai 2007 dernier hommage à l'ancien maire d'Amiens)

Houla moi je ne sais pas si Gilles Demailly va pouvoir céder la demande de capricieux bambins! Comme si ce n'était pas une décision logique qui interviendra au court de son mandat ? Si j'étais à sa place,  je travaillerais avec la famille de René Lamps pour trouver quelle rue portera son nom puis, j'expliquerais gentiment qu'il est d'usage d'attendre 5ans après le décès d'une personne avant de donner son nom à une rue d'Amiens. Seules les échaeances électorales conduisent certains élus à ne pas attendre cette période et dénommient les rues de leur choix à n'importe quelle période.

Photobucket
(14 mai 2007 dernier hommage à l'ancien maire d'Amiens)

Gilles de Robien quant à lui avait tranché, éviter de subir des pressions d'adversaires politiques par l'attribution des noms de rues étant donné qu'il suffit pour tout administré d'en faire la demande, il avait choisi à ce que lors de ses mandats les rues nouvelles ne portent le nom d'aucun homme de gauche  de personne, mais qu'à la place on donne des noms de fleurs ou d'oiseaux figurants dans les romans de Jules Verne ou encore, des pigments utilisés pour les couleurs  de la Cathédrale... Cela aurait été une affaire réglée.
C'est quand même grave on devrait pouvoir s'affranchir du jeu des luttes politiques et rendre les honneurs à ceux qui ont servi amiens.