affiche_de_la_revoltec'était en prélude à la fête dans la ville qu'Amiens recevait royal de luxe. On se souvient tous de l'année 2005 avec la visite de la petite géante et de  l'éléphant géant. Amiens est décrite comme partenaire historique de cette compagnie basée à Nantes.

Ce spectacle d'un coût de 100 000 euros est bien moins surprenant que les grosses machines de la compagnie puisqu'il s'agit de la révolte des mannequins  et se déroule uniquement dans les vitrines du centre ville. L'histoire, ou plutôt les 10 histoires sont construites en saynètes qui évoluent chaque jours pour aboutir les deux derniers jours à l'évasion des mannequins qui passent à travers les vitres et s'enfuient.

Alors forcement quand on ne fait que passer une fois dans le centre ville on ne peut rien comprendre, sinon s'étonner devant les mines affreuses des mannequins grimassants (réalistes dira la compagnie) qui ne sont en fait que les copies des comédiens de la troupe. De même pour ceux qui s'attendaient à voir de vrais comédiens c'est raté.

Mais pour ceux qui sont passés au moins deux fois, c'était quand même appréciable de constater les changements, ou de pouvoir suivre l'histoire du snipper qui se déplassait tous les jours dans d'autres vitrines afin d'éliminer les mannequins qui refusaient de se révolter.
On pouvait noter aussi les lecteurs du courrier picard (assez agés) qui se prenaient au jeu, avec en main,le plan des vitrines découpés dans le journal qui faisaient le tour du centre ville, même si ils n'adhéraient au choix esthétique ils appréciaient la démarche. Il est vrai qu'il est devenu rare de voir les commerçants d'Amiens Coeur de Ville, associés pour une démarche commune de mise en valeur des vitrines. (depuis bien sur le temps du Carnaval d'Amiens) Cela n'a pas dù être facile pour les organisateurs de trouver des vitrines accueillantes.

Souhaitons juste que ça puisse donner des idées aux commerçants.

Photobucket

Parmi les histoires, il y avait:

- MANGE TA SOUPE (chez jouet club) Deux enfants, le premier jour entre un qui s'amuse et l'autre qui mange sa soupe. les deux n'auront pas la même croissance en une semaine. ce qui risque pour l'un de devenir un peu encombrant au final.

- CONTE MECHANT POUR ( à Camaïeu)... un couple de musiciens, se fait kidnapper, eux et leur musique, par sept nains.

- LE CASSE (chez Max) Deux cambriolleurs s'attaquent au distributeur de la société générale, mais bien vite sont submergés  par les billets

- TEST POSITIF (à Jenyfer)Une femme accouche par le ventre d'un bébé qui l'emmene voir dehors...

- LA SDF(à buscyclette), une sdf qui dort dans une boutique abandonnée, projette une machine pour partir s'envoler à bord de son caddie, fait de tout et de rien...

Photobucket

- LE CHASSEUR (Galeries Lafayette) un chasseur et son chien multifonctions, se fait attaquer par la nature qui se vange...

- LES AMOUREUX (Etam) Deux mannequins séparés par une vitrine décident de se retrouver pour vivre leur amour à leur façon...

- L'ANGELUS DE MILLET... le tableau revisité, un couple se découvre la culture des petits culs et en assurent la production, mais la chute du cours du petit cul provoque leur faillite...

-LE CAUCHEMARD DE LA FLAQUE un homme une bière à la main devient aussi liquide que ce qu'il boit... jusqu'à ce que la femme de ménage passe par là...

- COMIC'S POMPIERS (MCA)un groupe de pompiers imaginent toutes les possibilité de ce qu'ils peuvent faire avec leur matiériel jusqu'à déclancher un incendie...

- LE SNIPER  A deux reprises le sniper va tirer sur des mannequins, heureusement que Columbo mêne l'enquète, le traque jusqu'à l'empêcher de nuire.

Photobucket