Voilà  déjà un an que j'ai commencé ce blog avec la fête dans la ville et la Tour Bleue. Cette année, c'est la 31ème édition, une édition plutôt riche et où il sera difficile d'assister à tout pour ceux qui aiment ça.

fête dans la ville

La fête dans la ville n'est hélas pas toujours assez connue des amiénois, on peut lire sur internet 30 000 visiteurs l'an passé ont assisté aux représentations des compagnies venue de toute la France et d'ailleurs. La fête dans la ville d'Amiens, une des première du genre, est née avec les arts de la rue, ce qui en fait un évènement d'exception bien connu des professionnels. Elle participe a l'image d'Amiens mais aussi l'ambiance d'une ville.  Lieu de création d'imagination et d'expression.
Là où ceux vous dirons que la fête dans la villes c'était mieux avant, dans le square saint Denis, avec cet esprit de kermesse, des jeux picards... je ne pense pas, ce n'est pas le rôle de la fête dans la ville ! mais plutôt celui de la fête au bord de l'eau, de septembre qui dérangeait l'ancienne municipalité.
Il y a aujourd'hui l'occasion de favoriser la création artistique amiénoise, on peut y voir, la présentation d'artiste et de compagnies qui sillonnent la France et l'Europe

Je regrette une peu qu'aujourd'hui on cherche encore a décentraliser la programmation pour faire plus métropolitain, dans cette logique de quartier, qui ne peut aller seul (j'aurai l'occasion d'en reparler). 

En attendant, une petite vidéo de l'an dernier, avec le final de la transhumance d'Oposito:

opposito transhumance