P1110860

Le commentaire sur le stationnement à Amiens m'en rappelle un sur la circulation qui a eu le don de m'énerver en début d'année.
Le 11 janvier dernier, sur le boulevard d'Alsace-Lorraine, mon voisin s'est fait renverser alors qu'il se trouvait sur le passage piéton  (sur le terre-plein séparant la contre-allée et le boulevard) . l'automobiliste aurait semble-t-il voulu éviter un véhicule qui encombrait le carrefour et plutôt que reprendre le sens de la route, la voiture a dévié empruntant le passage piéton en diagonal passant juste entre le lampadaire et le poteau des petits bonshommes piétons. Mon voisin (et tonton)  a sa tête qui a percuté le pare-brise et a été projeté sur plusieurs mètres dans le caniveau de la contre-allée, dans un état dramatique, ouvert à la tête, méconnaissable,  le sang coulant dans le ruisseau et essayant de bouger, ne remuant que les jambes, les dents cassées dans la bouche...  Heureusement il est en vie aujourd'hui, et a perdu l'usage d'un bras, à 80 ans passés, il ne peut conduire et continue les séances de kiné trois fois par semaine. 

Ce qui m'énerve, c'est qu'au conseil municipal qui suivit une question orale fut posée. (par Jacques Lessard, je crois ) L'élu s'étonnait de l'excès d'accidents du boulevard d'Alsace-Lorraine (en effet un motard, ou scooter a du être renversé, et plusieurs accidents avaient eu lieu) qu'il imputait à une mauvaise coordination des feux (la rue de Noyon était toujours ouverte à la circulation) . De la gare au boulevard d'alsace Lorraine c'est quand même une succession de 6 feux...
Le directeur des services (ou de l'aménagement) Joël Chevalier ne trouva à dire que les accidents qui avaient eu lieu n'étaient que normal... en donnée statistique, plutôt que de ne pas en avoir il y avait là un nombre normal d'accident, et aucunement imputable au travaux de la gare... encore moins à la signalisation des feux comme il suit.
(Je voulais ajouter le compte rendu du conseil municipal mais hélas il n'est déjà plus en ligne)

Les feux sont aux normes européennes...... vous pouvez circuler.

La question des feux tricolores a été posée a plusieurs reprises lors des réunions publique, car depuis cette année, ils ont été mis aux normes européennes...  Cela signifie qu'avant le petit bonhomme clignotait un moment avant de passer au rouge... plus maintenant.
La règle aujourd'hui, c'est qu'il passe tout de suite au rouge, mais qu'en échange le feux pour l'automobile ne passera au vert que 12 secondes plus tard laissant amplement le temps de finir le trajet pour le piéton.

Seulement voila en réalité ce n'est pas comme ça que cela se passe, cette règle ne pose pas de problème pour une rue en ligne droite, un passage piéton,  deux files de voitures, elles attendront 12 secondes.
Mais pour un carrefour, la vie du piéton se complique, la voiture directement arrêtée au passage attendra bien les 12 secondes avant que le feu ne passe au vert. mais pas les véhicules qui se trouvent sur la voie de face qui continuent de rouler et qui tournent,  ils se trouvent confrontés au piéton qui profite de ces 12 secondes pour finir de traverser, n'ayant plus le feux pour lui. C'est une situation pourtant réelle et qu'ont refuse d'admettre, en effet cette règle revient à bloquer un carrefour pendant 12 secondes, sachant que pendant ce temps même le carrefour doit bien se vider de ces voitures

Cette réglementation européenne est en fin de compte pleine de bon sens, pour peu qu'on l'applique correctement, pour vider un carrefour et qui sait  que le nombre d'accident ne soit plus un donnée normale pour Amiens.

L'exemple le plus probant est le carrefour de la rue la vallée.