Le sondage Amiens écoute Amiens (en 1998 il me semble) avait fait ressortir que les amiénois voulaient pour leur ville plus de fêtes et d'évènements populaires. Ce qui semble ne pas vraiment avoir été mis en oeuvre.

(en effet les évènements de culture  populaire ne sont hélas pas forcement jugés compatibles avec une politique d'accueil des cadres, par exemple, comme feu le carnaval d'Amiens, une nuit blanche au contraire). Pourtant Amiens est ce qu'elle est, et c'est pas plus mal.

Le résultat de ce sondage ne s'est jamais aussi bien vérifié que pour la 17 ième fête au bord de l'eau, il y avait du monde, l'organisation classe, et le temps qui était de l'affaire.
Il aura fallut 3 ans pour bien s'approprier le boulevard Baraban où ils avaient été envoyés, loin du port d'amont un peu a l'écart des bars de saint Leu. Il y avait toutes les bonnes bases, le défilé médiéval, le marché médiéval, le village médiéval regroupés dans le parc Saint Pierre, le défilé de barques fleuries. Franchement cette année était une bonne année, pourvu que ça dure.

En effet année après année, on a pu lire que la ville ne souhaitait pas/plus être aussi partie prenante dans cette manifestation, notamment pour les subventions, poussant l'association à chercher de l'argent par elle même comme la "foire à a tout" organisée en début d'année à la Hotoie. C'est grâce à tout ce boulot formidable de l'association H.T.A. que la fête au bord de l'eau, crée par Nisso Pelosof perdure malgré tout. On saluera aussi le relais fait par France Bleue Picardie, auprès de la population de la Somme et amiénoise, plus populaire que jamais, qui fait que tout est possible.

Personnellement je ne peux pas oublier non plus les courses de baignoires sur la Somme (j'étais petit), qui permettaient, un dynamisme, une vraie vie de quartier, et comme ce que l'on peut voir organisé de nos jours par les sociétés carnavalesques en Allemagne, qui sont des concours de traversée de rivière sur une poutre savonnée dans des costumes ou sur des véhicules imposants, ainsi que diverses activités plutôt décalées, c'est bidon, mais vraiment divertissant pour une ville.