Je ne comprends pas la logique qui justifie la construction de parking souterrain, en remplacement du stationnement sauvage  sur les boulevards intérieurs d'Amiens. En lisant le Courrier Picard il me semble bien que ce soit là la seule motivation de notre municipalité ("ne pas faire disparaître les stationnement gratuit tant que le futur parking Jules Verne ne sera pas construit").

Or, il serait temps de réfléchir à la logique qui pousse ces différentes catégories "d'amiénois" à chercher un stationnement gratuit. certes du stationnement dépend l'attrait de ce centre ville, et aussi son dynamisme.

3b537d78026c71eb99614ce3a644a9d6_1_4a97e145cb04defefe4acaed16d26dc8_1_

Construire un parking payant souterrain, servira sans problème à "l'amiénois client" qui viendra occasionnellement faire ses courses en centre ville. il payera facilement les 2, 3 euros pour ses quelques heures passées à faire ses courses, mais il ne fera pas ça tous les jours.

Mais plus délicat pour ces "amiénois qui travaillent en centre ville" (si tant est qu'ils habitent  encore à Amiens) cette population qui n'a pas un salaire de cadre. Or il s'agit plutôt d'eux qui remplissent les boulevards de leur voiture, même parfois au prix d'une longue marche jusque sur le boulevard Beauvillé. La seule solution abordée aujourd'hui est celle des parking souterrain payant. dont l'abonnement à l'année  s'avère être très élevé.

L'autre solution proposée par l'opposition et mise en place à l'essai est celle du parking relais. qui me semble la seule alternative logique et équitable plutôt que d'attendre le jour où ils n'auront plus d'autre choix que de payer, ou de partir. (telle que cela risque d'arriver)

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Pourquoi ne pas développer un parking relais aérien au niveau du parking de la cité scolaire même payant, la place pour la journée, avec des navettes a prix modeste. ce serait une fréquentation assurée pour assurer une liaison avec le centre ville. et une véritable opportunité pour les amiénois travaillant en ville au lieu de chercher a faire admettre qu'il est normal de payer de 600 à 700 euros par an d'abonnement de parking. pour des petits salaires qui existent sur Amiens. si si ça existe. 

En tout cas le parking  Jules Verne risquerait d'être bien joli et profitable pour les amiénois,avec ses espaces vert juste au dessus. Jules Verne pourra être fier qu'il porte son nom. Lol